PRINCIPE DES MACHINES A SORPTION

Il consiste à pulvériser de l'eau en fines gouttelettes dans un récipient sous vide. Du fait de la basse pression, l'eau  s'évapore. Pour  cela  elle  a  besoin  d'une  certaine  quantité  de  chaleur  qui  est  extraite  de  l'eau  à rafraîchir, circulant dans un circuit à travers le récipient.  Afin de maintenir ou  de recréer le vide dans le récipient, on fera intervenir le sorbant. Celui-ci sera soit:

- un liquide, on parle alors d'absorbant,

- ou un solide poreux, on parle alors d'adsorbant.

Le sorbant "boit"  la  vapeur  d'eau   contenue   dans   l'ambiance,  et  la  retient.   Au  fur  et  à  mesure  qu'il ab/adsorbe de la vapeur, sa capacité d'ab/adsorption diminue jusqu'à être nulle, à saturation. Le sorbant est alors  chauffé   à   une  certaine  température  et   "rend"   la  vapeur   d'eau,   c’est    la  désorption  (réaction endothermique). Il récupère alors toute ses propriété d'ab/adsorption.

De ce principe de sorption découlent deux  types de groupes de production d’eau glacée :

- les groupes de production de froid à absorption

- les groupes de production de froid à adsorption

MACHINE

       à

SORPTION

Cliquer sur l'image pour

télécharger la brochure

 

 

 

AVANTAGES DES MACHINES A SORPTION

- Les inconvénient s associés aux machines à sorption sont leur coût initial  relativement  élevé ainsi  que  leur taille relativement encombrante comparées aux machines frigorifiques à compression mécanique mais pour certaines applications ils surpassent ces dernières grace aux atout suivants:

+ Consommation d'électricité négligeable (1/20) comparée à une machine à compression mécanique

+ Peuvent fonctionner aussi bien au gaz naturel qu'avec la chaleur récupérée donc gratuite

+ Robustesse due à la réduction du nombre de pièces tournantes ou coulissantes

+ Maintenance minime

+ Diminution notable de bruit durant le fonctionnement

+ Fluide frigorigène inoffensif pour l'environnement...

 

geniedurable.com © 2011 • Privacy Policy • Terms Of Use